OPEN : OPportunities through European Networking

le .

Bienvenue sur le site internet OPEN , un partenariat stratégique Erasmus + de l’éducation des adultes

Un projet de 36 mois : Du 1er septembre 2015 au 31 août 2018

Le projet concerne l’EMPLOI, la CREATION D’ENTREPRISE et l’utilisation de RESEAUX internationaux intéressants. Pour avoir de meilleures chances de trouver un emploi dans les petites et moyennes entreprises européennes, il est indispensable d’avoir des compétences en LANGUES et en INFORMATIQUE, ainsi que d’avoir la confiance en soi nécessaire et l’esprit d’entreprise.

Ayant à l’esprit le contexte économique actuel, tous les centres de formation ont pointé du doigt le fait que leurs étudiants manquaient de soutien actuellement, et ont decidé qu’il y avait un besoin général de leur fournir informations et encouragements pour les aider à ACCEDER A L’EMPLOI, soit chez eux soit à l’étranger, ou encore pour les aider à CREER LEUR PROPRE ENTRETPRISE.

Six centres de formation ou écoles de langues travaillent ensemble dans six pays différents de l’Union Européenne (la France, l’Espagne, l’Irlande, l’Italie, l’Allemagne et les Pays Bas) pour permettre à leurs enseignants en langues et aux apprenants adultes d’étudier et comparer :

  • comment et pourquoi des gens ont réussi à trouver un emploi, grâce à des entretiens avec des étudiants que ces centres ont formé et qui ont trouvé un emploi récemment,
  • comment établir sa propre entreprise en échangeant avec des personnes ciblées dans d’autres pays de l’Union enropéenne sur des idées créatives et innovantes ou sur des pratiques (ce qui est prometteur, ce qui ne marche pas…),
  • comment surmonter les obstacles (seuils d’inhibition, vrais defis…..),

de façon à apporter à leurs étudiants de l’aide et des encouragements.

Durant 3 ans ils se rencontrent dans chacun des pays partenaires à tour de rôle, avec 2 enseignants et 6 apprenants de chaque pays pendant 5 jours, et interrogent des personnes choisies parmi les petites et moyennes entreprises locales et parmi les organismes en lien avec l’emploi. Ils contactent également les chambres de commerce locales et les autres chambres consulaires (artisanat, industrie, agriculture), les instances locales ou régionales, les organismes d’aide aux jeunes, aux demandeurs d’emploi, aux femmes et à toute personne désireuse de créer sa propre entreprise.

Le travail réalisé en commun au cours de ces visites consiste à :

  • pratiquer des activités linguistiques pour que chacun prenne confiance dans une langue étrangère en situation réelle,
  • conduire et filmer des entretiens avec d’anciens étudiants qui ont trouvé un emploi (dans leur pays ou à l’étranger), des créateurs d’entreprises et des employeurs qui parleront des compétences qu’ils recherchent.
  • écrire les scripts de ces entretiens et les faire traduire par les étudiants dans leur langue maternelle,
  • créer et développer un site internet avec l’aide d’un professionnel, en anglais, avec des traductions dans les cinq autres langues, qui rassemblera toutes les informations récoltées, les contacts des participants, les conseils et comptes rendus sur les bonnes pratiques, qui permettront des sessions interactives.

Les apprenants ont pour rôle de filmer ces entretiens, d’en réaliser la transcription et la traduction. Chaque coordinateur de chaque pays (un enseignant) répartit la charge de travail à réaliser pour son propre pays et s’assure que tout est bien effectué dans la langue nationale, et le coordinateur général du projet (un enseignant) régule l’ensemble du projet en s’assurant qu’après chaque visite, les tâches de transcription et de traduction ont bien été réalisées dans chaque langue et téléchargées sur le site internet.

L’impact attendu d’un tel projet est le suivant :

Pour les enseignants :

  • Le site internet et les réseaux sociaux utilisés sont maintenus actifs au delà de la durée de vie du projet et sont considérés comme matériel pédagogique,
  • les films et le site internet sont utilisés en classe, et on souligne la disponibilité de ces ressources pédagogiques pour soumissionner dans les appels d’offres de formation,
  • les enseignants ont une meilleure connaissance des différents contextes locaux dans différents pays d’Europe,
  • ils ont la possibilité d’enseigner une langue étrangère en situation réelle et d’amener leurs étudiants non seulement dans le pays de la langue qu’ils étudient, mais aussi dans un environnement professionnel avec de réelles possibilités d’emploi ou de création d’entreprise.
  • ils sont en mesure de fournir des informations sur le marché du travail européen grâce à des exemples réels dans différents pays européens.
  • ils sont en mesure de fournir des informations sur le marché du travail européen grâce à des exemples réels dans différents pays européens.

Pour les apprenants :

  • Leur confiance dans leurs compétences en langues et en informatique s’en trouve accrue.
  • Le volet “langue des affaires” de leurs compétences en langues est renforcé.
  • Ils sont encouragés à penser à créer leur propre affaire, à envisager d’exporter leurs compétences (dans leur propre pays ou dans un autre pays européen), ces opportunités étant offertes par un marché européen libéré avec libre circulation des personnes.
  • Ils nouent des contacts et des amitiés authentiques qui leur permettent réellement d’envisager de déménager pour aller travailler à l’étranger.

Pour les autres bénéficiaires :

  • Les organismes professionnels bénéficient d’un lien direct avec des enseignants et des apprenants, ils ont une meilleure connaissance de la façon dont les gens sont formés dans le cadre de la formation permanente.
  • Ils développent un réseaux de contacts à l’étranger avec des établissements scolaires et des étudiants, de même qu’avec d’autres petites et moyennes entreprises, qui quelquefois développent le même type d’activité qu’eux.

Une fois le projet terminé, les étudiants et les enseignants continuent de travailler avec le site internet créé, ils continuent de le consulter et d’échanger par son intermédiaire pour pouvoir partager leur propre expérience ou leur décision de partir à l’étranger dans un but professionnel.